Sélectionner une page

Après avoir lu le livre «Let my people go surfing», j’ai commencé à réfléchir à comment je pouvais mettre en pratique toutes les idées que j’ai eu en lissant le livre.

J’achète des produits locaux, de saison, sans plastique ni emballage superflu, je fabrique mes produits de nettoyage, j’achète d’occasion, etc… Que puis-je faire d’autre?

Et après une semaine, bingo! Bien sûr! La rénovation de l’appartement! Comment cela ne m’était-il pas venu à l’esprit auparavant? Quand j’ai commencé à chercher les meubles pour la salle de bain et la cuisine, où ai-je cherché? où tout le monde regarde: Ikea, Leroy Merlin …

L’idée de réaliser la rénovation de l’appartement en minimisant l’impact environnemental a commencé à me hanter. Je l’ai mentionné à mon mari et sa réponse a été: combien cela va-t-il nous coûter?

J’avais mon objectif: une rénovation durable, mais avec le même budget que nous nous étions fixé. J’ai fait une liste des différentes parties de la rénovation, et un à un je me suis demandé comment je pouvais la réaliser de manière durable:

CARRELAGE

Les fabricants espagnols de céramique améliorent les produits et leurs processus de production depuis de nombreuses années pour réduire leur impact environnemental. J’ai choisi un fabricant espagnol avec certificat LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

PEINTURE

Il existe des peintures minérales qui, en plus d’être plus respectueuses de l’environnement, sont moins nocives pour la santé que les peintures plastiques conventionnelles. Vous auriez dû voir le visage de César, la personne qui va faire la réforme, la tête qu’il a fait. Mais finalement, il a adoré l’idée et m’aide beaucoup. En ce moment, nous avons rencontré un imprévu: les peintures minérales ne peuvent pas être appliquées sur une base de peinture plastique, nous recherchons donc des solutions.

ELECTRICITE ET PLOMBERIE

Electricité: ici compliqué, je vais utiliser les produits de Schneider Electric, ma société qui n’est pas parfaite, mais qui a pas mal de programmes de développement durable.

Plomberie: aucune idée … tout est en PVC.

SALLE DE BAINS

J‘ai trouvé un meuble lavabo d’occasion impeccable, pas loin de Grenoble. Dernièrement, j’achète beaucoup d’occasion, car il y a beaucoup de choses nouvelles ou pratiquement nouvelles que les gens n’utilisent plus. Il est dommage de dépenser des ressources pour reproduire quelque chose que quelqu’un d’autre n’utilise plus. Mais, je ne sais pas pourquoi, pour le problème de rénovation je n’avais pas pensé à acheter d’occasion et j’ai été agréablement surprise.

CUISINE

Mon pèlerinage commence ici….

Quels sont les critères pour qu’une cuisine soit durable? Je n’en avais aucune idée, alors je me suis dit, diviser pour mieux régner.

MEUBLES:le plus naturel est le bois, les meubles en bois massif. Mais bien sûr, ils sont très chers! J’ai trouvé un fabricant en France qui fabrique des meubles sur-mesure, je l’ai contacté, mais il n’a jamais répondu. Je n’ai pas trouvé beaucoup de possibilités sur Internet. Je n’avais pas d’autre choix que de revenir aux meubles conventionnels, j’ai donc vu qu’il y a certains fabricants qui utilisent des bois PEFC.

Qu’est-ce que le PEFC? Il s’agit d’une certification forestière qui garantit que le bois provient de forêts gérées durablement. Ici, vous avez un lien qui l’explique plus en détail:

La première chose que j’ai faite a été de vérifier si Ikea ou Leroy Merlin avaient ce type de certification, mais ils ne mentionnent rien sur leur site Web.J’ai cherché d’autres entreprises en ligne et aussi près de chez moi. Certains ne m’ont même pas répondu quand je leur ai dit le budget que j’avais … Finalement j’ai trouvé deux cuisinistes qui étaient intéressés par mon projet:

– Socoo’c: c’est le faible coût de Mobalpa, qui est un fabricant français.

– Ecocuisines: distributeur de cuisines made in Germany

Ensemble, nous avons choisi le type de meubles que nous allions installer, des meubles dans des tons clairs sans teintures ni laques et avec du bois PEFC. Nous avons seulement mis des meubles en bas et des étagères en haut, pour s’adapter au budget. C’est une cuisine pour un petit appartement, donc pas besoin de beaucoup de meubles et au final le résultat est plus spacieux.

Pour le PLAN DE TRAVAIL, nous avions deux options, le plan de travail en mélaminé PEFC ou Quartz, qui est un matériau naturel à base de silicate de quartz, il y a aussi des lignes écologiques dans lesquelles ils utilisent 50% de déchets de verre, miroirs, porcelaine, grès, etc. J’adore le Quartz, c’est super sympa, mais pour s’adapter au budget, j’ai choisi le mélaminé.

Les ELECTROMENAGERES (hotte décorative Candy 90 €), la batterie inox (50 €) et le robinet, je les ai tous trouvés dans leboncoin, et ils sont pratiquement neufs.

J’ai même trouvé des assiettes, des verres et des couverts.

 

J’ai fait les calculs et au final, j’ai dépassé de 50€ le budget de 1400 € que je m’étais fixé. Cependant, les appareils électroménagers et les meubles sont d’une qualité supérieure à ce que j’avais prévu.

Je vous enverrai de photos !